BIENVENUE SUR LE SITE DE LA RESIDENCE LA CHAUMIERE à Elven

Etablissement

Le Conseil Municipal d’ELVEN décide en 1965 la construction d’une maison de retraite, le projet est inscrit au Vème Plan, le permis de construire est délivré le 17 juin 1968.
 
Lors de son ouverture le 1er juin 1970, la Résidence « La Chaumière » 2 rue de la Chaumière offre une capacité de 46 lits, dont 8 en chambres double.
 

Des travaux d’aménagement effectués en 1988 permettent la création de 12 lits supplémentaires, portant ainsi la capacité à 58 lits.
 
En 2004, un Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) de 20 places est créé afin de favoriser le maintien à domicile sur le canton d’ELVEN, progressivement sa capacité sera portée à 26 places et ses missions étendues à l’accompagnement et la réhabilitation des patients diagnostiqués « maladie d’Alzheimer ou maladie apparentée » au moyen de séances de stimulation cognitive.
Progressivement émerge le besoin d’accroître la capacité d’accueil en disposant notamment d’unités spécialisées pour l’accueil des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées mais aussi de restructurer ou reconstruire l’établissement au vu de l’accroissement de la dépendance.
 
Après étude de plusieurs scénarios, le Conseil d’Administration opte pour la reconstruction de l’établissement sur un nouveau site avec augmentation de la capacité d’accueil.
 
Un arrêté conjoint Préfet et Président du Conseil Général du 28 septembre 2007 autorise la reconstruction de l’établissement.
 
Le permis de construire est délivré le 17 juin 2010 pour la construction du nouvel établissement d’une capacité de 89 lits avec une surface hors œuvre nette de 5 909 m² 1 rue du Val de Kerbiler.
 
Les travaux s’échelonnent de janvier 2011 à avril 2013. Le nouvel établissement ouvrira ses portes le 23 avril 2013 et sera officiellement inauguré le 26 octobre 2013.
 
Le nouvel établissement comprend à ce jour :

2 Unités Spécialisées Alzheimer (USA) de 14 lits chacune, pour l’accueil des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées, dénommées « Terre Promise » et « Au fil de l’Eau » situées au rez de chaussée et facilement identifiables par leur couleurs majeures respectives (Terre promise = Vert, Au fil de l’Eau = Bleu). Les 2 unités d’hébergement communiquent physiquement entre elles mais ont chacune un fonctionnement autonome.

 Télécharger le plan.
   

2 unités d’hébergement traditionnelles de 30 et 31 lits chacune (dont 2 lits d’hébergement temporaire) situées au rez de parc et facilement identifiables par leurs couleurs majeures (L’Air du temps = Mauve, Au Coin du Feu = Orange).

Télécharger le plan.

 
Le fonctionnement voulu de l’établissement est un fonctionnement dit « sectorisé » : chaque unité d’hébergement constitue une unité de vie autonome dans son fonctionnement (locaux, moyens humains, moyens matériels). Seules l’équipe infirmière, la coordinatrice d’animation, interviennent auprès des 4 unités de vie.
 
L’établissement comprend en outre une équipe administrative, un service de cuisine (liaison chaude), un service de buanderie-Lingerie pour le linge des résidents et un service maintenance des locaux et une équipe d’entretien des locaux communs.
 
Un service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) de 26 places à vocation cantonale avec des missions élargies à l’accompagnement et la réhabilitation des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées au moyen de séances de stimulation cognitive.